Une université américaine contribue à un jeu d’île déserte

Le Department of Computer Science, Education et le College of Design de l’état de Caroline du Nord ont développé un jeu appelé le projet Crystal Island. Il s’intéresse à l’impact des environnements éducatifs intelligents basés sur les jeux quant à la résolution des problèmes, l’engagement et l’apprentissage STEM (Sciences, Technologie, Ingénérie et Mathématiques).

Dans le jeu Crystal Island : Lost Investigation, les étudiants jouent le rôle d’un détective spécialisé dans le domaine médical qui enquête sur une épidémie qui frappe une île isolée. Le joueur explore l’île à la première personne et interagit avec d’autres personnages, des objets, des textes informatifs et autres indices sur le déclenchement de l’épidémie.

Les étudiants de second cycle de l’état de Caroline du Nord aident à mener la recherche. Les professeurs et élèves qui utilisent le jeu fournissent également un retour sur la façon de concevoir le jeu.

Le contenu scientifique de Crystal Island est conforme au programme standard de 8e grade (l’équivalent de notre 4ème) pour l’État de Nord Caroline en matière de microbiologie. De plus, les activités ludiques mettent l’accent sur la nature et la pratique de la méthode scientifique, selon le site pour le Centre of Educational Informatics.

“Je collabore avec James Lester sur l’apprentissage par le jeu. Nous disposons d’environ 4 millions de dollars pour créer des jeux et étudier le fonctionnement de l’apprentissage par le jeu et son impact sur les résultats des élèves” explique Hiller Spires, l’une des chercheuses les plus proéminentes  concernant l’aspect recherche du projet qui officie également en tant que professeur de littérature et de technologie auprès de l’état de Nord Caroline.

Selon Hiller Spires, le jeu a récemment été déployé auprès d’élèves de cinquième année (notre CM2) pour les matières scientifiques. Il a été conçu en incorporant des fonctionnalités testées et proposées par les étudiants et les professeurs.

“ Nous avons ensuite mené des recherches pour voir si cette conception affecte l’apprentissage du contenu, et leurs capacités à résoudre les problèmes” explique Hiller Spires. “Nous avons réalisé quelques études de cas sur certains des élèves, et nous avons observé ceux qui lisent le mieux, et ceux qui lisent le moins bien. Nous avons découvert que les deux étaient capables de créer des jeux, en termes de contenu scientifique”.

Les données des jeux sont collectées à partir des parties sauvegardées dans le cloud après les tests. Les professeurs qui veulent utiliser Crystal Island dans leur salle de classe doivent confirmer que leurs ordinateurs peuvent faire fonctionner le jeu et créer un cours à l’attention de tout un groupe. Les professeurs peuvent ensuite planifier les leçons associées au jeu tout au long d’un curriculum qui durera quatre semaines.

“Nous avons créé nos propres tests et les avons standardisés. Ils ont été longuement éprouvés avec des sujets tests. Ils sont donc fiables. Tout a été mis en ligne une fois que les élèves aient joué et passé les tests”.

Pour le moment, la Caroline du Nord est le seul état à utiliser Crystal Island dans ses salles de classe. Selon le site du Center for Educational Informatics, le jeu est utilisé par plus de 4000 élèves de l’état.

Your Comment