Un serious-game pour les agriculteurs français

Parce qu’il est coincé dans un lit d’hôpital ou bloqué loin de chez lui, il peut arriver qu’un agriculteur ait un jour besoin d’un remplaçant pour s’occuper de son exploitation.

Mais un remplacement même de courte durée n’est pas quelque chose qui s’improvise. Au contraire, ça se prépare. C’est en tout cas ce que Service de Remplacement France veut faire comprendre aux agriculteurs en lançant un serious-game.

“Nous avons découvert que trop peu d’agriculteurs utilisent nos services” constate ainsi Julien Marre, président de SR France. “Bien que 73 000 agriculteurs soient déjà inscrits à nos services, le potentiel de développement est encore important. Beaucoup d’exploitants n’ont pas conscience de notre existence, ou sont tout simplement méfiants par rapport à l’idée d’un remplacement. Mais surtout, la plupart ne sont tout simplement pas formés pour diriger un remplaçant”.

Le jeu en ligne Remplace-moi Si Tu Peux glisse les joueurs dans le rôle de Stéphane, un agriculteur qui souhaite être remplacé pour la première fois. Le jeu propose plusieurs scenarii et permet au joueur de comprendre les quatre grandes étapes d’un remplacement réussi : s’enregistrer au service, préparer l’intégration du personnel intérimaire, déléguer clairement les tâches et organiser un débriefing après la période de remplacement.

Remplace-moi Si Tu Peux souligne la nécessité de bien expliquer les instructions à suivre, ainsi que de préparer ce changement, surtout du point de vue de la sécurité, auprès de remplaçants qui ne connaissent pas les lieux.

Pour les représentants de SR France, le jeu offre une meilleure flexibilité qu’une formation en classe traditionnelle : “Les agriculteurs peuvent jouer quand et où ils le veulent. Les sessions de jeux varient entre quinze minutes et une heure. Le contenu n’est pas statique et s’adapte aux actions et aux connaissances de l’utilisateur”.

Vous pouvez découvrir le jeu en français à cette adresse : http://www.servicederemplacement.fr/remplace-moi-si-tu-peux

Your Comment