L’IFREMER à besoin de vous!

Les chercheurs de l’Ifremer ont besoin de vous : jouez en ligne à « Espions des grands fonds » et aidez-les à repérer sur des clichés des espèces sous-marines méconnues. Une tâche que l’œil humain accomplit bien mieux que les robots !

C’est à un jeu d’observation des profondeurs marines que le public est convié par l’Ifremer. Repérer, sur des images des grands fonds océaniques, prises par 2000 mètres de profondeur, les êtres vivants. Objectif : aider les chercheurs à comprendre le comportement et la distribution de ces espèces intrigantes et méconnues. L’étrange chimère Hydrolagus, le crabe Segonzacia ou les modioles Barhymodiolus peuplent un milieu inaccessible et sombre, découvert il y a 40 ans seulement par d’audacieuses expéditions à bord de submersibles comme l’Alvin.

Ces recherches, les scientifiques auraient bien du mal à les mener à bien sans aide extérieure. Car ce sont pas moins de 5000 heures de séquences vidéos qu’ils doivent analyser ! Elles ont été enregistrées, depuis 2010, par deux observatoires que l’Institut français d’exploitation de la mer a placées par 2000 mètres de fond sur des dorsales des grands fonds de l’Atlantique et du Pacifique.

L’oeil humain meilleur que l’ordinateur pour reconnaître les espèces
Pourquoi ne pas faire appel à des robots pour décrypter le contenu de ces images ? C’est que les ordinateurs ne sont pas encore assez performants dans la reconnaissance d’images. En revanche, sans être expert, le public bénévole est presque aussi efficace que les scientifiques ! Couplé au travail d’un algorithme informatique, il donne des résultats imparables, ainsi que l’a prouvé une étude parue dans la revue Methods in Ecology and Evolution en février dernier.

Cette approche a permis, par exemple, de compter les morues charbonnières dans un canyon du Pacifique, ou de découvrir le va-et-vient de vers marins, qui se cachent dans leurs tubes ou en ressortent au rythme des marées. Ne perdez pas de temps, mettez la main à la pâte de la science participative en jouant à Deep Sea Spy – Espions des grands fonds.

Pour jouer :

Connectez-vous à Espions des grands fonds

 

Comments