Le futur de la gamification selon le dirigeant de Bunchball

Lors d’un récent webinaire, le fondateur de Bunchball, Rajat Paharia vient de détailler sa vision pour le futur de la gamification utilisant la gestion de données et ses utilisations en tant qu’outil pour motiver ses employés.

Rajat Paharia pense que l’utilisation de données pour améliorer les performances est inévitable et a déjà été adoptée par bon nombre de sociétés du Fortune 1000 (le classement des 1000 plus grosses entreprises américaines). Dans les sociétés en question, les résultats de cette utilisation sont particulièrement notables.“Beaucoup de sociétés du Fortune 1000 utilisent la gamification avec succès et le type de résultats qu’elles connaissent, c’est une augmentation de 19% des ventes, de 10% dans les niveaux de services, 81% dans la collaboration et 373%% dans l’utilisation de systèmes de gestion de l’apprentissage. Et quand nous regroupons ces chiffres, nous observons que les sociétés qui utilisent la gamification ont une augmentation de 11% de leurs revenus par employé.

Cela pourrait avoir un énorme impact, rien qu’en collectant les données que vos employés sont déjà en train de générer et en les utilisant pour obtenir de meilleures performances.”

Il est convaincu que l’amélioration des performances des employés va devenir la principale utilisation des techniques de gamification dans un futur très proche.

“Il s’agit d’obtenir de meilleures performances. Et pour cela, il faut motiver les employés en utilisant les informations qu’ils génèrent pendant qu’ils interagissent avec les systèmes. Ensuite, ces informations doivent être utilisées pour créer un retour sur investissement direct pour votre société.

Nous sommes tous devenus des générateurs de données ambulants. Si vous regardez combien de données chacun d’entre nous générait il y a cinq ans, il y a dix ans…Aujourd’hui ce chiffre a explosé ! De nos jours, tout ce que nous faisons est directement transmis par la technologie que ce soit dans nos habitudes de consommation, sur Facebook, en ligne ou dans notre vie professionnelle. Là où le travail se passait avec du papier, face à face, ou avec le téléphone, nous nous sommes déplacés sur l’émail et maintenant, sur les systèmes formels, les systèmes de gestions des formations, les systèmes de gestion de relation client ERP que nous devons à des entreprises comme Salesforce, Jive, IBM, SAP et BMC.

Donc, maintenant, vous avez ces données structurées et vous savez qu’à chaque fois que quelqu’un ajoute quelque chose de nouveau, quelqu’un suit une formation. Vous avez toutes les données à votre disposition parce que tout a été transmis par la technologie.

Le problème c’est que les données vont “vers le haut” : nous générons des données par notre comportement en faisant des choses. Et elles remontent. Elles vont grimper vers le rapport d’un manager qui va les regarder puis les renvoyer vers un manager plus haut placé et ainsi de suite jusqu’au sommet…..ou alors ces données vont juste aller quelque part dans l’Éther et être complètement ignorées.

Donc, je suis assis à travailler sur mon projet CRM et toutes ces données d’activité que j’utilise ne vont nulle-part. Ce que vous voulez, c’est pouvoir prendre ces informations et les renvoyer vers le bas, vers les gens qui les génèrent afin de les motiver à obtenir de meilleures performances.

“C’est toute l’idée derrière la gamification. Des données pour améliorer les performances au travail, des programmes de fidélité pour les clients…vous pouvez l’appliquer à ce que vous voulez”.

En effet, Paharia pense que les entreprises qui cherchent à motiver et à mesurer les performances de leurs employés vont sûrement adopter massivement des méthodes de gamification.

“Tout ce qui génère des informations peut être utilisé pour créer des données qui vont améliorer les performances. L’autre mot que nous utilisons souvent pour décrire cela est “inévitable”. C’est en train de se passer, ça va se passer ! Si ce n’est pas encore en train de se passer dans votre industrie, c’est sur le point de se faire car chaque acteur désormais réalise qu’il a ces informations.

Si vous y réfléchissez, toutes ces données vont des consommateurs vers l’entreprise. Ainsi, pendant des années, les sociétés du net ont traqué chaque interaction qu’elles avaient avec leurs clients, elles ont connaissance de chaque moment où vous passez un appel à un centre d’assistance, de chaque fois que vous avez acheté quelque chose. Elles savent tout ça, et elles l’ont utilisé pour compiler le capital client (ou valeur vie client) de chaque consommateur. L’idée avec la gamification des données utilisée en tant que moyen d’évaluation des performances est d’amener ça au niveau suivant, dans l’espace du client.

Mais dans l’espace de l’employé, il y a cette idée du capital client de l’employé dont personne ne parle. C’est pourtant une très grande idée : vos employés génèrent toutes ces données après avoir interagit avec vous et les sociétés les plus malines peuvent capter ces données et les utiliser pour augmenter le capital client de l’employé et donc améliorer leurs retours sur investissements.

 

Your Comment