La gamification améliore le recrutement des étudiants Canadiens

Les lycéens canadiens utilisent une nouvelle plate-forme gamifiée appelée ChatterHigh qui les aide dans leur processus d’inscription pour l’université et le cycle supérieur.

serious game ChatterhighLe site revendique près de 12 000 inscriptions par jour et aurait eu plus de 200 000 membres depuis la fin du mois d’Octobre. Les lycéens en recherche d’informations sur la suite de leurs études participent à un quiz gamifié d’une dizaine de questions. Elles ont été écrites par des universités et  établissements du cycle supérieur. Les réponses se trouvent sur leurs sites internet respectifs.

Pour Carl Repp, directeur général de ChatterHigh : “Les universités ont dépensé des centaines de milliers de dollars pour créer ces excellents sites internet. Mais comment faire pour que les lycéens y viennent plus d’une fois ? Comment faire connaître votre établissement à ces futurs étudiants sans acheter des Google Ad Words ? Il n’y a que peu de canaux disponibles. Aujourd’hui, nous n’avons pas vraiment de concurrents sur ce marché. Nous autorisons les universités et établissements supérieurs à envoyer leurs questions directement aux étudiants pour les rediriger vers leurs sites internet. Ensuite, les universités font ce qu’elles veulent. Parfois, elles créent une page spéciale, ou indiquent comment rencontrer l’un de leurs conseillers. Nous leur livrons les étudiants sur un plateau. Nous les transportons sur leur site, et en plein cœur du site. C’est beaucoup plus intéressant qu’un simple message appelant à aller consulter le site en question.

Il ajoute : “Il y a une époque où les universités et établissements d’études supérieures n’avaient pas à rentrer en compétition les uns avec les autres. Le gâteau était suffisamment gros. Mais désormais, il diminue. Les enfants n’ont aucune idée de ce qu’est une carrière. Ils pensent docteur, avocat, pompier….les métiers qu’ils connaissent. Mais ils ignorent totalement qu’ils peuvent aller à l’université pour devenir brasseur, alors que vous le pouvez ! Les universités doivent trouver un moyen de délivrer cette information aux étudiants.

Your Comment