Controverse autour d’un jeu sur l’esclavage

Le développeur danois Serious Games Interactive s’est retrouvé dans les mauvaises pages de la presse à scandales lors d’une controverse autour de son jeu éducatif Playing History 2 – Slave Trade.

 Slave Tetris, un mini jeu au sein du jeu principal, est le principal responsable de cette controverse. A l’image du classique Tetris, il faut y empiler des esclaves rassemblés en blocs dans un minimum d’espace. Bien entendu, l’objectif de ce mini jeu était de faire réaliser les conditions horribles et inhumaines dans lesquelles étaient transportés les esclaves.

 Les articles dans le Daily Mail, Metro, The Mirror, ITV News et beaucoup d’autres ont été particulièrement critiques envers le jeu, pourtant présent sur la plate-forme de téléchargement Steam depuis plus de deux ans. La situation a généré suffisamment de scandale pour pousser Simon Engenfeldt-Nielsen, le dirigeant de SGI à supprimer son compte Twitter.

 En réponse aux critiques, il a déclaré que “Donc beaucoup de personnes sont atterrées par le jeu. Certaines à un niveau très superficiel, d’autres plus profondément. Les critiques concernent plusieurs aspects du jeu, et nous avons certainement dépassé les limites pour beaucoup de gens. Ce n’était pas notre intention, et nous en sommes désolés. Mais c’est difficile de s’attaquer à un sujet sensible.

Vous ne pouvez pas faire un jeu qui traite de sujets sensibles. Le commerce des esclaves est un sujet trop sérieux, et ne devrait pas être abordé dans un média fun comme un jeu. C’est le même discours qui était tenu pour les romans ou les films comme la Liste de Schindler parce que le cinéma est médium de divertissement. Pourtant, vous pouvez exprimer n’importe quelle idée à travers n’importe quel médium.

Slave Tetris est insensible et est une parodie. Je suis totalement d’accord : c’est insensible et horrible. Mais ça devait être fait de cette façon pour montrer ce qui était fait dans les navires qui transportaient les esclaves. Des êtres humains étaient traités comme des pièces de Tetris qui devaient pouvoir entrer et être stockées dans des cales. Les gens n’oublieront jamais la réaction qu’ils ont eue envers ce jeu. Et ils se rappelleront ainsi à quel point le commerce des esclaves était inhumain. S’ils se souviennent de ça, nous auront réussi ce que nous voulions accomplir !

Les gens sont si rapides à réagir et s’indigner. Je pense que cette situation où des gens se comportent ainsi est plus préoccupante que n’importe quel jeu qui puisse être fait. Nous nous dirigeons vers une société renfermée, ou les sujets sensibles et controversés ne sont plus souhaitables car ils provoquent des polémiques davantage tournées vers les personnes ou leurs motivations qu’envers le sujet traité, ce qui empêche tout débat.”

Your Comment