Capgemini dynamise EDF Energy UK

Capgemini, le géant mondial du conseil, vient de fournir un exemple des utilisations et résultats de la gamification pour l’un de ses plus gros clients.

La Situation

EDF Energy est le plus gros producteur d’énergie à faible bilan carbone (comme les énergies renouvelables et le nucléaire) du Royaume-Uni. La filiale d’EDF était à la recherche de nouvelles solutions pour mobiliser et améliorer l’implication de son personnel.

Pour améliorer les performances dans l’entreprise, l’un des meilleurs moyens est d’accéder aux savoirs et retours de ses employés. Aussi, Capgemini a travaillé avec EDF Energy UK pour introduire des techniques de gamification qui permettraient d’identifier et développer des concepts innovants.

EDF_energyDeux des objectifs de ces nouvelles idées consistaient à économiser de l’argent, et à améliorer les performances de la société. Avec de nombreux groupes d’utilisateurs répartis dans des endroits différents, il était vital pour EDF Energy d’améliorer la collaboration et le partage des connaissances entre ses divisions Entreprise IT Strategy, Architecture and Change.

Or, il n’y avait pas de mécanisme efficace pour diffuser une idée ou une connaissance pertinente entre des bureaux répartis dans tout le Royaume-Uni, de Plymouth sans le Sud à Sunderland dans le Nord.

La gamification de l’entreprise qui consiste à utiliser des techniques de jeu pour résoudre des problèmes tout en motivant et impliquant les employés, a été la solution parfaite pour surmonter ces défis de transmission.

La Solution

Capgemini et EDF Energy ont introduit des tableaux de scores pour créer une atmosphère de compétition. De même ils ont fournit des outils empruntés aux réseaux sociaux : la possibilité d’aimer ou détester les idées émises, de publier des commentaires pour enrichir les débats etc. L’objectif est bien sûr de conserver les meilleures idées pour les utiliser dans des applications mobiles.

Les équipes qui ont le mieux participé et les meilleures idées ont été récompensées via un système de points. Curieusement, les meilleurs comportements étaient davantage motivés par la reconnaissance entre collègues que par des facteurs externes comme des cadeaux ou des gratifications.

Pour canaliser toutes ces idées, les disciplines que l’on trouve habituellement dans un projet étaient essentielles. Elles furent complétées par un forte implication des cadres dirigeants, ainsi que par la motivation donnée par les tableaux de scores. Avec des mentions comme la meilleure performance d’équipe, la meilleure contribution individuelle ou la meilleure idée, la motivation des participants ne pouvait qu’être exacerbée !

Le résultat

Les applications mobiles imaginées collectivement se sont avérées efficaces, notamment grâce aux retours sur le fonctionnement de la société et au savoir faire dont l’équipe de développement a fait preuve pour en tirer partie dans le contexte d’EDF Energy. Il y a eu un énorme travail autour du design, des problèmes de sécurités et du public visé par ces applications.

A l’issue de ce processus, les cinq meilleurs projets vont être présentés à un jury constitué du responsible CIO d’EDF Energy, de plusieurs directeurs des branches IT et autres responsables opérationnels.

Ce processus de gamification a rapidement changé les comportements et crée énormément de buzz dans le groupe. 117 idées ont été proposées, contre 23 dans une précédente initiative de recherche d’innovations. Avec 97% de retours positifs en faveur de l’utilisation de la gamification, les résultats de cette expérience ont largement remplis les critères habituels d’évaluation d’EDF Energy.

Les cinq meilleurs concepts retenus concernaient le traitement des tâches par le back office des employés clés, la réalisation d’économies en argent et en CO2 à travers les voyages éco-responsables, la rationalisation de la formation des employés, la perception des grandes marques et des comportement éco-responsables à travers un jeu innovant destiné aux clients et finalement une application pour  encourager et se familiariser aux comportements et processus inspirés du lean management (basé sur la lutte contre le gaspillage dans l’entreprise).

Face à un public de tous âges et souvent réticent au changement, ces techniques ont beaucoup mieux fonctionné que les méthodes traditionnelles. Elles ont permis de surpasser les difficultés liées aux frontières internes, à la multiplicité des sites et aux différences de catégories pour débloquer des innovations tournées vers l’entreprise.

L’expérience d’EDF Energy prouve que les outils et les techniques numériques comme la gamification peuvent accélérer et entretenir les changements de comportement nécessaires pour que les transformations se fassent dans l’entreprise.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer au site de Capgemini : https://www.au.capgemini.com/

 

Your Comment