Baton et carotte versus gamification

Depuis des décennies un bon management complétait les motivations intrinsèques par des motivations extrinsèques (la plupart du temps de l’argent). Vous êtes performants on vous donne des primes, vous n’êtes pas performants vous ne recevez rien et rester sur le quai du train des promotions.

Toute personne qui a été soumise à ce type de management sait que passer l’excitation des premières années des effets pervers peuvent apparaitre. Je n’en citerai que 3 :

  • sentiment d’injustice d’objectifs perçus trop élevés,
  • transformation d’un travail ressentit comme intéressant et satisfaisant en une activité dénuée de sens et devenant purement « alimentaire »,
  • développement de tactique d’optimisation du type je n’atteindrai pas mon CA du mois autant garder mes prospects pour le mois prochain etc…

Certains des plus grands succès entrepreneuriaux du 21 siècle sont issus d’activités bénévoles. On citera Linux, Firefox, Wikipedia parmi d’autres qui montrent clairement que des individus peuvent être habités par des motivations intrinsèques qui les conduisent à participer à des projets de façon désintéressée et à réaliser de très grandes choses.

Pour rappel une motivation intrinsèque vient de l’intérieur. L’individu a le désir d’accomplir une tâche spécifique, car elle correspond à son système de valeur ou elle est simplement considérée comme amusante, excitante.

En quoi la gamification peut permettre de créer une couche de motivation supplémentaire ?

  • Si le travail est la plupart du temps une activité « imposée » le jeu est toujours une activité « choisie ».  Le salarié ou le client participant à un programme de gamification (la plupart du temps sans le savoir si le programme est bien conçu) pourra décider librement de son niveau implication et ce sans sanction ni punition. Il n’y a plus de bâton.
  • Des programmes de gamification permettent d’obtenir d’autres récompenses que celle manichéenne du « plus performant ». Qui aide le plus les autres membres, qui partage le plus son savoir etc…. Il sera reconnu par son management et par ses pairs pour des niveaux de « performances » bien plus variés que la simple performance d’exécution. Le nombre de carotte augmente !

L’infographie ci-dessous (copyright Gallup) nous montre bien l’importance de motivations qualitatives dans le niveau d’engagement des salariés.

engagement chart

Une gamification bien conçu de votre système d’information interne peut permettre à vos salariés de trouver des motivations intrinsèques et sociales (reconnaissance, sentiment d’appartenance, compréhension de leur place dans l’entreprise…) et par conséquence d’augmenter leur implication.

Comme le dit Richard Branson “Les salariés sont prioritaires. Prenez soin d’eux et ils prendront soin de vos clients”.

Si cet article vous a intéressé continuer ICI

Your Comment