Un seriousgame contre la radicalisation

Vous recevez le signalement d’un individu potentiellement radicalisé. C’est donc à vous de jouer mais qu’allez-vous choisir ? En tant que membre de l’UNIR, une unité spéciale anti-radicalisation, vous pouvez questionner l’entourage de la personne suspectée ou encore rencontrer des imams afin de collecter les informations nécessaires.

Ce pitch, c’est celui du jeu “ISIS The End ?” Développé par 9 étudiants de l’université de Lyon, il propose donc à l’utilisateur d’intégrer une unité fictive d’enquête sur des personnes apparemment radicalisées. Il est évidemment question d’un serious game, soit un genre qui mise sur l’aspect ludique pour aborder un sujet sérieux et pour informer/éduquer à son propos. L’originalité de celui-ci est évidemment son thème très actuel : la radicalisation islamiste. L’objectif au sein de “ISIS The End?” est d’intervenir avant que le suspect ne mette en œuvre un acte barbare ou qu’il ne parte en Syrie.

“ISIS The End?” a donc pour but de comprendre la problématique mise en exergue, et ce notamment auprès des jeunes en misant sur une forme ludique.

Pédagogie et jeu

Dans ce jeu, le joueur apprendra quelles peuvent être les motivations qui poussent à se radicaliser. De plus, il devra apprendre à reconnaître les signes qui permettent d’identifier une radicalisation.

Le jeu est disponible sur un site dédié et d’ailleurs, on retrouve sur ce dernier diverses informations concernant les dérives liées à la radicalisation. Pour être complet, il est même possible d’y lire des témoignages de personnes ayant été en contact avec le phénomène.

Après huit semaines de travail et une campagne de crowdfunding, vous pouvez y jouer en cliquant ici.

Comments