Un "serious game" pour lutter contre la radicalisation

Le gouvernement français a lancé fin novembre une campagne multimédia afin de lutter contre la radicalisation des jeunes.

La majorité des jeunes partis faire le djihad en Syrie ont été d’abord approchés sur internet.

C’est d’après ce constat que le gouvernement français a lancé la plateforme ligne Stop-Djihadisme.gouv.fr. Une campagne multimédia afin de lutter contre la radicalisation.

Ce site comporte plusieurs rubriques qui visent expliquer et décrypter la radicalisation. Il comprend surtout un « serious Game » intitulé « Toujours le choix », qui vous permet d’incarner Mehdi ou Emma, deux adolescents sans histoire qui se voient embarquer dans un processus de radicalisation. C’est alors à vous de faire les bons choix pour vous en sortir.

Ce jeu comporte également de véritables témoignages de familles ayant vécu ce processus dans leur entourage et de personnes revenues de Syrie.

À côté des actions militaires et de sécurité, renforcées depuis les attentats de 2015, il faut « mener le combat d’influence sur les réseaux sociaux, mener la guerre sur le terrain des idées« , a dit le Premier ministre, Manuel Valls, en présentant la campagne aux journalistes.

Selon le gouvernement, près 400 personnes ont été arrêtées pour leurs liens supposés avec une entreprise djihadiste depuis le début de l’année.
Près de 12.000 personnes ont été signalées aux autorités pour radicalisation, dont quelque 5.700 grâce au numéro téléphonique mis en place par le gouvernement. On recensait également en septembre 18 arrivées détectées de Français en Syrie ou en Irak au premier semestre 2016 contre 69 au deuxième semestre 2015. 12 retours ont également été détectés contre 25, même si une accélération des retours est aujourd’hui constatée.

Comments