Un Serious Game pour aider à résoudre la crise de l’Europe

Un projet d’Erasmus+ appelé Europe in Crisis (eCrisis) vient d’être lancé par l’Institute of Digital Games de l’Université de Malte.

Le projet, qui se fait en coopération avec d’autres organisations en Autriche et Grèce, vise à promouvoir une éducation globale et à terme, une société globale, pour tous les citoyens de l’Europe à travers des enseignements distrayants basés sur le jeu.

 Le projet propose de l’enseignement via le jeu pour susciter le développement de compétences sociales, civiques et interculturelles comme la résolution des conflits, la pensée créative ou le débat de réflexion chez les élèves de primaire et secondaire.

 Pour expliquer l’intitulé de ce projet, l’Université a décrit la dernière décennie d’histoire européenne comme une période marquée par de nombreux défis de société et des conflits qui sont les sous-produits de la récession économique, des instabilités des structures sociales ou de la crise des réfugiés. Dans cette période, un nombre croissant de citoyens européens se sentent exclus culturellement, socialement ou au niveau de l’éducation.

 L’Université affirme que le projet eCrisis va utiliser des mécaniques de jeux pour apprendre et enseigner comment travailler à l’obtention d’une vision d’une structure saine et stable qui relierait les personnes ensemble, depuis plusieurs origines ethniques, valeurs sociétales, religions ou cultures sous un même drapeau de justice sociétale, d’inclusion et d’intégration rapide.

 Ce projet a été lancé par le ministre de l’éducation, Evarist Bartolo et le recteur de l’Université, Alfred Vella, lors d’un événement destiné à marquer l’inauguration de l’Institute of Digital Games.

 A cette occasion, plusieurs jeux en cours de développement et faisant partie du projet ont été présentés. Les visiteurs ont pu essayer ces jeux et rencontrer les équipes de développement.

Comments