Un serious game au secours des antibiotiques

Un tout nouveau serious game s’attaque au problème de la résistance aux antibiotiques.

Superbugs a été lancé début Juillet en partenariat avec le Longitude Prize, un concours d’une durée de cinq ans et disposant d’un prix de 10 millions de livres qui vise à résoudre le problème désormais mondial de la résistance aux antibiotiques.

Selon l’OMS, après la découverte de la pénicilline il y a maintenant 80 ans, la sur-utilisation des antibiotiques a forcé les bactéries à évoluer et améliorer leur résistance. C’est ainsi que son apparus des super-bactéries presque insoignables.

Le jeu utilise les principes qui régissent la résistance des bactéries, la façon dont elles apparaissent et se répandent. Ils sont modélisés dans les mécanismes du jeu. L’objectif est de survivre le plus longtemps possible en contenant les bactéries, en les tuant avec des antibiotiques avant qu’elles ne remplissent une boite de petri (le récipient cylindrique utilisé en laboratoire).

Comme dans la vie réelle, les bactéries vont finir par devenir résistances aux générations successives d’antibiotiques. Le joueur devra attendre de plus en plus longtemps pour que de nouveaux traitements soient découverts. Il faudra donc les utiliser avec parcimonie pour pouvoir affronter les “Superbugs”

Les meilleurs joueurs devraient pouvoir survivre jusqu’à 2050, date souvent décrite comme étant le moment où il y aura une crise potentielle selon le rapport AMR du gouvernement britannique, un moment qui surviendra très probablement au cours de la vie des joueurs.

 

Comments