Un défi virtuel sur la santé améliore la tension artérielle

Une influence sociale et des incitations financières via des défis pour la santé avec des messages de motivation peuvent aider à obtenir des changements de comportements qui sont associés à la diminution de la tension artérielle, selon une étude présentée par la société higi lors de l’American Heart Association 2016 Council on Hypertension Scientific Sessions.

 La société higi a fait équipe avec mHealthCoach pour étudier l’impact d’un challenge de groupe d’une durée de trois mois et qui s’intéressait à la tension artérielle des participants. L’étude a démonté que rejoindre ce challenge non seulement diminuait la tension artérielle des participants, mais que le comportement positif consistant à mesurer sa tension artérielle régulièrement perdurait au moins pendant quatre mois après la fin des incitations financières.

 L’étude regroupait des participants qui ont été invités à rejoindre le challenge LowerMyBP ainsi que plusieurs individus qui correspondaient aux critères d’inclusion à l’étude mais n’étaient pas invités, afin de les utiliser comme références. Le challenge a débuté en Octobre 2015 a duré 17 semaines. Les participants ont reçu des courriels personnalisés chaque semaine pour les encourager à avoir des activités physiques saines et ont passé des analyses biométriques sur les stations de santé higi auprès de leur revendeur local. Chaque semaine un tirage au sort récompensait certains participants qui avaient subi un examen de tension artérielle avec 25 dollars. A la fin de l’étude, un tirage au sort pour un prix de 100 dollars a été effectué.

Les participants pouvaient également voir où ils se situaient en comparaison avec d’autres concurrents du challenge ce qui permettait de renforçait l’engagement via la reconnaissance sociale et la compétition sociale.

 Le docteur Khan Siddiqui, le directeur technique et directeur médical de higi commente cette étude : « Les efforts actuels en matière d’efforts et d’engagement dans le domaine de la santé reposent sur le principe de la carotte et du bâton. Le problème survient quand vous enlever les mesures d’incitations car les personnes sont entraînées à se passer de motivation pour changer. Mais l’influence sociale demeure, et elle peut être encore plus puissante pour changer les habitudes à long terme. Ce qui était remarquable dans cette étude, c’est qu’après avoir enlevé les mesures d’incitations et après la fin du challenge, les comportements positifs consistant à mesurer sa pression artérielle régulièrement était toujours là, ce qui suggère qu’une nouvelle habitude s’était formée et ce qui valide le rôle important que l’influence sociale joue pour changer les comportements. Ces découvertes renforcent la nécessité d’intégrer des stratégies sociales en tant qu’aspect majeur d’un programme d’engagement dans le domaine de la santé ».

 Les participants au challenge qui mesuraient leur pression artérielle moins d’une fois par mois avant de joindre la compétition ont connu une amélioration de leurs résultats lors de leurs prises de tension avec un engagement amélioré qui a continué quatre mois après la fin du challenge. Cet engagement qui a perduré est révélateur d’un changement de comportement et non d’une activité soumise à des mesures d’incitation. Il prouve également que ce challenge a créé des individus plus engagés qui sont plus attentifs et réceptifs aux messages liés à la santé.

 Le docteur Siddiqui a ajouté : « Nous sommes enchantés d’observer ces hauts niveaux d’engagement chez les hommes de plus de 54 ans qui ont plus de risques de souffrir d’hypertension et sont historiquement considérés comme étant une population difficile à atteindre ».

 Le réseau higi comporte plus de 10000 stations de santé dans des magasins américains où les consommateurs peuvent mesurer leur tension artérielle, leur poids, rythme cardiaque et indice de masse corporelle. Ils peuvent aussi participer à des challenges depuis les stations de santé, les sites ou les applications mobiles de higi.

Comments