Questions et réponses avec Pete Jenkins, président de GamFed

Nous avons eu un entretien avec Pete Jenkins, président de l’association internationale GamFed. Nous lui avons posé quelques questions sur les objectifs de son association et sur la façon dont elle contribue à la croissance des serious games et de la gamification.

Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours, et de ce que vous faites ?

D’un point de vue « gamification », je suis quelqu’un qui est extrêmement motivé par le fait de recevoir des retours et obtenir de la reconnaissance. Ce qui m’entraîne dans des projets et de causes plus pour la reconnaissance et des titres ronflants sur mes cartes de visites plutôt que pour l’argent. Ainsi, je suis actuellement un Entrepreneur à Résidence à l’Université de Brighton, président de GamFed et Ambassadeur pour ma chambre locale de commerce tout en dirigeant ma propre affaire.

Quand avez vous entendu parlé de la gamification ? Quand l’avez-vous essayé ? Et pourquoi pensez-vous que c’est devenu un sujet aussi important ?

J’ai découvert, et débuté le MOOC de Kevin Werbach sur la gamification présent sur Coursera au début 2013. Pour l’anecdote, 60 000 personnes ont commencé le cours, et seulement 6000 ont terminé. J’ai immédiatement commencé à comparer les CRM (les logiciels de gestion de la relation client sur lesquels je travaillait au cours de la précédente décennie) aux jeux vidéo que j’avais joué au cours de ma vie. J’ai vu que les jeux vidéo étaient de gros systèmes compliqués (un peu comme les CRM) mais qu’ils était toujours amusants. J’ai réalisé que s’il était possible de gamifier un CRM, alors ce serait la réponse pour mieux en utiliser un. J’ai donc vécu et respiré gamification depuis ce moment-là.

La gamification est un sujet à la mode car elle a un impact incroyable sur n’importe quelle entreprise ou processus qui implique des personnes. En Europe et aux États-Unis, les taux de productivité par personne ont baissé depuis quelques années, et je pense que la gamification apporte une réponse pour améliorer à nouveau cette productivité.

gamfedlogo (1)Comment définiriez-vous la gamification ?

La façon la plus simple que je vois, c’est qu’avec la gamification, nous apprenons de tout ce qui rend les jeux intéressants et efficaces. D’un point de vue plus technique, j’aime la récente définition de Kevin Werbach comme quoi la gamification est le processus qui consiste à transformer une activité en quelque chose qui ressemble davantage à un jeu. Cependant, nous avons récemment ajouté quelques détails à cette définition de la gamification sur le site de GamFed à http://gamfed.com/gamification-definition/

Pouvez-vous nous parler de votre parcours chez GamFed et quel sont ses objectifs ?

Dès que j’ai commencé à travailler dans la gamification, j’ai cherché où trouver les meilleurs pratiques en matière de gamification, et je suis arrivé sur GamFed que j’ai immédiatement rejoint. Comme je respecte les idéaux derrière l’association, et l’équipe qui y était déjà impliquée, je me suis rapidement porté volontaire pour m’investir davantage et j’ai rejoint le comité directeur. Après un an comme trésorier, et à apprendre comment GamFed fonctionnait, j’ai pris du gallon comme président.

Aujourd’hui, le principal objectif de GamFed est de diffuser les bonnes pratiques dans l’utilisation de la gamification afin que le plus de gens et d’entrepreneurs possible puissent en tirer partie. Comme GamFed est totalement international, nos efforts se concentrent sur l’online, depuis l’orientation des membres vers les ressources comme les études de cas et les livres blancs, sur l’organisation d’événements en ligne comme notre récent événement Twitter sur l’éthique en gamification (#gamificationethics).

Dans votre vie quotidienne, utilisez-vous des éléments de gamification ?
En ce moment, dans ma vie professionnelle, j’utilise un CRM gamifié appellé CRM.me qui comporte beaucoup de fonctionnalités de gamification. Ces fonctionnalités aident les nouveaux utilisateurs et proposent un système de récompenses que j’applique pour motiver mon équipe. D’un point de vue personnel, j’utilise une superbe application appelée Headspace pour m’entraîner aux techniques de méditation. Je trouve qu’elle a été extrêmement bien gamifiée, avec de très bons éléments de feedback et de progression.

Comment voyez-vous le futur de la gamification ?

Je pense que le futur sera radieux pour la gamification. Le chercheur Marigo Raftopoulos de Stratgic Innovation Lab s’est intéressé à plus de 200 études de cas de gamification. Il en a conclut que les entrepreneurs voient la gamification comme un terme bien plus large que ses propres définitions. Cela inclus des domaines qui existent depuis plus longtemps que la gamification, comme les serious games, les simulations, et les expériences interactives divertissantes. Son champs est en pleine expansion et nous allons continuer à en voir encore davantage, et pas moins, dans le futur.

Your Comment