“N’oubliez pas le divertissement” prévient l’un des dirigeants de Preloaded

Phil Stuart, le directeur créatif et co-fondateur de Preloaded affirme que beaucoup de projets de serious games sont à la peine car ils ne sont tout simplement pas assez distrayants.

“Le domaine du serious  game n’est pas suffisamment bien considéré car les gens font des jeux vraiment très mauvais, ce qui lui donne une mauvaise réputation” explique Phil Stuart. “C’est parce que beaucoup de jeux sont faits par des gens venant du milieu de l’éducation ou de l’université qui n’utilisent le jeu que pour faire un cours”

“Essayer d’intégrer l’éducation dans un jeu est une recette secrète, c’est ce qui est difficile et ce pour quoi nous nous battons. Nous voulons que les joueurs jouent et qu’en même temps qu’ils apprennent, par opposition d’apprendre puis ensuite jouer. C’est une peu comme la différence entre apprendre les règles du football en jouant au football plutôt que d’apprendre les règles par un livre ou une explication”.

Comments