Learning technologies 2018: Interview Sally Ann Moore

Avec plus de 100 exposants, des conférences, des ateliers thématiques qui permettront à plus de 5000 visiteurs en provenance de 40 pays de se tenir informés des dernières nouveautés en matière d’e-learning, Learning Technologies est un salon incontournable en France. Il se tiendra les 23 et 24 janvier, Porte de Champeret à Paris. Nous avons rencontré Sally-Ann Moore la directrice des conférences. 

1 – Sally, à 2 mois de l’ouverture de Learning technologies 2018, quelles nouveautés peut-on attendre du salon ?

Ou commencer ?!

D’abord 2 théâtres ouvertes de démonstrations technologiques, chacun de 70 places. Les démonstrations de plateformes, contenus et outils seront groupés par thèmes (LMS, jeux sérieux, MOOCS et salles de classes virtuelles, La simulation 3D et la réalité virtuelles etc.) Les théâtres remplace la salle de conférence démo qu’on avait l’an passé avec seulement 50 places, largement pas assez !

Ensuite la salle d’exposition est beaucoup plus grande que l’édition 2017 grâce à une croissance des tailles des stands et nombre d’exposants, autour de +30%. L’expansion de l’espace expo nous permets aussi d’ajouter les salles VIP, plus de restauration et espaces rencontres.

Au sujet des rencontres nous mettons en place un programme de meetings individuels entre visiteurs et exposants, disponible à partir de mi-décembre.

Toutes les autres nouveautés, y compris les thèmes des ateliers et conférences sont publiés sur le site web. http://www.learningtechnologiesfrance.com/

 

2 – Quel impact le rachat du salon par Closer Still Media a eu sur l’édition 2018 ?

Enorme, et très, très positif, car Closer Still Media nous mets à disposition énormément des ressources et du budget qu’on n’avait pas auparavant. Par exemple :

  • Télémarketing afin de créer une nouvelle base de données visiteurs, notamment d’entreprises françaises de taille moyen qui n’ont toujours pas fait du e-learning
  • Social media, Relations Presse et campagne visiteurs – deux fois plus de budget pour ceci avec inscriptions qui reflètent l’investissement – 100% de croissance par rapport ce stade l’an passé
  • Décoration salon très améliorée avec moquettes partout, affiches extérieur, panneaux de signalisation plus grand, murs twitter et murs vidéo
  • Lignes internet fixe haut débit dans les tous les salles de conférences et théâtres
  • Site web avec agenda conférences interactif, ce qui donne beaucoup plus d’informations sur les interventions et les intervenants

3 – Selon vous quels vont être les gros sujets de discussion de cette année ?

  • La réforme de la formation professionnelle en France, avec deux interventions des ministres de l’éducation et la transformation numériques
  • Les études de case e-learning en PME et pour les métiers – pour encourager tous ceux qui font partie des 90% des entreprises qui n’ont pas encore du e-learning chez eux.
  • Le MOOC et la salle de classe virtuelle en France – grand succès pour la formation continue
  • Les nouvelles technologies comme la réalité virtuelle, la gamification, Adaptive Learning et le rapid learning

4 – Vous aviez innové l’an dernier avec un espace Start Up. Renouvelez-vous cette expérience ?

Oui absolument – on passe de 8 Start-up dans le village à 15, et encore on n’arrive pas à satisfaire toute la demande

5 – Quelle présence peut-on attendre de l’industrie du seriousgame sur Learning Technologies 2018 ?

Tous les acteurs français seront présents, y compris les « grand pères » comme KTM Advance et les jeunes innovateurs comme ITYcom et Serious Factory

6 – Le programme de conférence est-il arrêté ? Ou se le procurer ?

OUI – l’agenda est fait et les thèmes et les dates se trouvent sur le site web. L’agenda détaillé et interactif sera publié mi-décembre.

7 – Quel nombre de visiteurs attendez-vous cette année ? Même questions pour les exposants ?

Grace au campagne marketing XL, nous attendions autour de 6000 visiteurs ultra qualifiés et nous avons autour de 150 exposants actuellement (ce n’est pas fini !)

Comments