Le jeu Ice Flows alerte sur le réchauffement climatique

Des scientifiques utilisent le jeu afin de faire passer le message et alerter sur les dangers du réchauffement climatique et ses effets sur la calotte glaciaire en Antarctique.

Le docteur Anne Le Brocq, senior lecturer en géographie physique à l’University of Exeter, a levé des fonds de la part du Natural Environment Research Council et s’est associée avec les studios de développement de jeux vidéo Inhouse Visuals et Questionable Quality ainsi que du British Antartic Survey et d’autres scientifiques travaillant dans ce domaine.

Le jeu qui a résulté de cette collaboration étendue, Ice Flows, vient juste d’être lancé lors de l’Open Science Conference SCAR (Scientific Commitee for Antartic Research) de Kuala Lumpur et sera disponible en téléchargement gratuit sur les magasins d’applications mobiles.

Anne Le Broq explique le choix de la gamification par le fait qu’il est très difficile de communiquer sur ce qui se passe au niveau des calottes glaciaires à des non-spécialistes.

“Les photos et les images satellites de l’Antarctique montrent souvent une grande masse blanche immobile à un instant précis” explique-t-elle. “Du coup, il est difficile de se représenter à quel point cette couche de glace est dynamique et change sur de longues périodes”.

“L’apprentissage par le jeu et la science partagent un objectif commun qui est de comprendre les règles d’un système pour parvenir à un objectif. Ainsi un jeu est l’outil parfait pour transmettre des informations sur un système complexe.

“Il y a énormément de mauvaises représentations des changements de la calotte glaciaire et des glaciers dans les médias, et elles sont difficiles à comprendre pour les gens. Par exemple, distinguer quand un iceberg qui se détache de la banquise est une mauvaise chose ou quand cela fait partie du processus naturel du cycle de vie de la banquise. Heureusement, le jeu va permettre au public de dépasser les gros titres et d’interpréter ce type de situations eux-mêmes pour mieux en comprendre les implications sur leurs propres vies”.

Elle explique également qu’avoir travaillé avec des développeurs de jeux a permis d’obtenir le bon équilibre entre la rigueur scientifique et l’amusement que doit procurer un jeu.

“Je savais quel était le message scientifique et qu’il était important pour moi de le transmettre. Ils savaient comment faire des jeux amusants et addictifs. Plutôt que de faire un jeu éducatif et tenter de le rendre amusant, nous avons d’abord fait un jeu amusant avec un important message éducatif”.

Comments