De la gamification pour les fans canadiens des JO

Le Comité Olympique Canadien a totalement refait son site internet en y intégrant de la gamification et des social média.

Pour cela, l’organisation a fait appel aux services de l’agence digitale Zync qui avait déjà refait le site Olympic.ca en 2014. Zync devra cette fois développer le Canadian Olympic Club, un fan club numérique qui sera rattaché au site principal.

“Ils voulaient de la gamification, notamment parce que c’était un moyen d’attirer des gens extérieurs au mouvement olympique” explique Brad Breininger, directeur et stratégiste chez Zync. Le COC prépare l’équipe Olympique pour d’autres événements comme les récents jeux Panaméricains et les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

 

Le cœur de la stratégie du site consiste à développer des défis qui seront récompensés. Le site va donc s’appuyer sur toute une série de concours et de compétitions qui permettront d’acquérir des médailles. Le but est de créer une relation à plus long terme avec les fans.

“Ce n’est pas seulement un concours où ils ne font que jouer. Au fur et à mesure qu’ils collectionnent ces médailles, cela crée un engagement à long terme” précise Jeremy Linskill, le directeur du design.

Chaque défi rapporte plus ou moins de points qui peuvent être utilisées pour obtenir des inscriptions à des concours et donc, avoir une chance d’obtenir des récompenses bien réelles. Pour le moment, tout tourne autour des objets dérivés de la Team Canada. Mais plus le projet avancera, plus les récompenses deviendront “expérimentales” selon Jeremy Linskill.

L’obtention de points et de médailles est également liée au média sociaux, ce qui est l’un des objectifs principaux des équipes de design. Le site mise avant tout sur Facebook. Les autorisations du réseau social passent donc avant les adresses émail et les mots de passe. De même, les fans sont encouragés à partager leurs accomplissements sur les réseaux sociaux.

“Idéalement, vous récoltez beaucoup de points ce qui vous propulse dans les premières places du classement, et vous pouvez voir votre position par rapport à vos amis sur Facebook” ajoute Brad Breininger

 

Your Comment